Vers de terre : en profiter ou s’en débarrasser ?

Vous êtes en charge de l’entretien d’une pelouse sportive : terrain de foot ou de rugby, green de golf etc. ? Vous souhaitez vous débarrasser des turricules formées par les vers de terre ? Explications et solutions !

Les vers de terre, amis ou ennemis de vos pelouses ?

Tous ceux qui entretiennent une pelouse sportive le savent : les rejets des vers de terre peuvent devenir une calamité lorsque l’on cherche à obtenir un terrain gazonné impeccable. Les tortillons ou turricules (déjections des vers de terre) ont de nombreux effets indésirables sur vos gazons :
  • aspect inesthétique,
  • déformation de la planéité,
  • sol glissant et collant,
  • étouffement du gazon, sous les turricules écrasées par piétinement,
  • gadoue déplacée par les crampons jusque dans les vestiaires.
Pourtant, tous ceux qui entretiennent une pelouse sportive le savent aussi : le ver de terre n’est pas l’ennemi des gazons, bien au contraire ! Il est même l’ami numéro 1 de votre pelouse sportive, puisque aucun autre animal ne contribue autant au bon équilibre biologique de votre terrain sportif.
Drainage

Les vers de terre, à quoi ça sert ?

Drainage
Les vers de terre sont une aide précieuse pour entretenir les propriétés physiques et chimiques du sol. Ils sont de véritables laboureurs souterrains. En effet, leur réseau de galeries permet :
  • d’aérer le sol : plus de 65 % de l'air contenu dans un sol enherbé est lié à leurs galeries.
  • de faciliter l'infiltration de l’eau: par l’entretien de la porosité via les vers, le sol est mieux irrigué et retient davantage l’humidité.
  • de recycler la matière organique et de fertiliser la terre : les vers de terre enfouissent les déchets organiques superficiels en profondeur puis remontent à la surface la terre qu'ils ont ingérée. Ils permettent ainsi de réguler le développement du feutre. Ils transportent la matière des couches superficielles aux couches profondes et inversement. Ce mouvement est d'un grand intérêt pour le travail et la régénération du sol. Chaque année, ils restituent en surface plusieurs tonnes de matières fertilisantes par hectare.

La solution est-elle chimique ?

Lorsque les vers de terre sont trop nombreux, certains recommandent l’épandage de matières actives toxiques pour les vers de terre. Mais faut-il se résoudre à utiliser des produits chimiques ? Non !
En détruisant les vers de terre, les substances toxiques vont aussi engendrer une détérioration du sol, qui va perdre de ses propriétés et va engendrer des problèmes d'aération de la terre, de fertilisation, de gestion du feutre etc.

Mais alors, que faire ?

Puisque le ver de terre est votre allié : plutôt que de vous attaquer à lui, il suffit de vous attaquer à ses effets indésirables ! C’est-à-dire de traiter efficacement l’apparition récurrente de turricules.Les turricules ou « tortillons » rejetés en surface sont plus abondants dans les zones où le sol est tassé. En effet, pour pénétrer dans le sol, chaque ver creuse un canal en absorbant la terre, qu’il évacue par l’anus, après passage dans son tube digestif.Deux types de solutions existent :
  • solution préventive : une aération régulière du sol en profondeur permet de diminuer fortement voire de supprimer l’apparition des turricules en surface. Les manuels scientifiques le disent et chez Hege Sols Sportifs, nous l’avons constaté par l’expérience : moins le sol est tassé, plus il est aéré et moins les vers de terre forment de turricules. C’est pourquoi parmi nos prestations sur surfaces gazonnées, nous proposons l’aération par perforation. href>
  • solution curative : en faisant périr les vers de terre, les produits agropharmaceutiques détruisent aussi leur action favorable pour les sols. Bonne nouvelle : pour se débarrasser des turricules, il existe une solution mécanique : le peigne à gazon ! Chez Hege Sols Sportifs, nous utilisons le peigne à gazon Joker 184, efficace même par temps humide.

Les avantages de notre peigne à gazon :

  • Résultats spectaculaires pour une opération conduite régulièrement sur sol sec. Une demi-heure suffit pour traiter un terrain de football !
  • Défeutrage.
  • Lutte contre les graminées indésirables comme le pâturin annuel, la mousse et autres mauvaises herbes qui sont extirpées et mises à la surface pour être ensuite ramassées et évacuées.
  • Respect de l'environnement et des normes en vigueur.
N’hésitez pas à nous contacterhref> pour nous demander un devis ou un renseignement sur le Joker 184.href>